Château Le Puy

Château Le Puy

Producteur

Jean-Pierre Amoreau

"Mon vin est issu de vignes cultivées sans engrais chimiques, ni herbicides, ni insecticides. Il est le complément d'une alimentation saine et naturelle"
Jean Pierre Amoreau
Extrait de: BORDEAUX ET SES VINS, Editions Feret 1995 La Bible des Vins de Bordeaux

La Famille Amoreau exploite la propriété du château le Puy, de père en fils, depuis 1610.

Situé sur les vestiges d'un oppidum gaulois où une population importante pratiquait des cultures vivrières dont peut-être déjà la vigne, le site était connu antérieurement pour la qualité de sa production d'outils préhistoriques taillés (haches, massues...). Le champ de taille des silex, d'environ 100m de long sur 20m de large, se trouvait juste derrière le chais principal actuel.

L’histoire est omniprésente en ce domaine dans la terre et dans les hommes. Jean-Pierre Amoreau travail ce vieux vignoble et entretien des méthodes ancestrales (notamment de vinification sans souffre) qui nous ont intriguées et séduits. Pascal, son fils est maintenant présent dans cette continuité.

Notre première dégustation fut l’occasion de découvrir un vin "méconnu" à formidable potentiel d’évolution et de garde.
Ce que fut notre première sensation ? Du fruit de l’ampleur, de la finesse et de la longueur. Quelle promesse pour un jeune millésime !!

Nous bûmes ensuite les paroles de Jean-Pierre Amoreau et ses explications concernant l’élevage de ses vins sans addition de sulfites. Il avait fait notre conquête alors que nous re-découvrions la complexité et la rareté des grands vins de Bordeaux à travers son travail.

Jean-Pierre Amoreau possède beaucoup d’admirateurs au Japon autant pour son vin que pour le respect qu’il inspire et les connaissances qu’il partage.

Domaine

Sur le même plateau rocheux que Saint-Emilion et Pomerol, surplombant la magnifique vallée de la Dordogne, situé sur le site appelé par les anciens le Coteau des Merveilles pour l'excellence de son cru, le lieu d'exploitation du château le Puy est le deuxième point géodésique le plus haut du département avec 110m d'altitude.

Lors des vendanges manuelles, les raisins sont triés. Une attention particulière est apportée pour que les grains de raisin ne soient pas écrasés avant l'arrivée au cuvier.

L'élevage se fait en foudres et en barriques de chêne pendant deux ans. La clarification se produit par décantation naturelle. Pour enlever les lies issues de la sédimentation spontané, le vin est soutiré tous les 3 à 4 mois par gravité.

Puis la mise en bouteilles s'effectue avec de grandes précautions en milieu d'une vieille lune, après collage aux blancs d'oeufs frais s'il y a lieu: bouteilles lourdes, bouchons hors choix, goulots cirés à l'ancienne.


Rendement : 34 hectos/hectare
Superficie de la propriété : 31 ha.
Densité : 5500 pieds/ha.
Age moyen du vignoble : 40 ans.
Vendanges : manuelles.
Thermorégulation : interne.
Durée de cuvaison : longue.
Elevage : foudres de chêne, barriques 1 à 2 vins 100%.
Séjour : 24 mois.

Terroir

10% argilo-siliceux, 65% argilo-silico-calcaire, 25% argilo-calcaire, l'ensemble reposant sur socle calcaire.

Cépage(s)

Cabernet-Sauvignon 11%, Merlot noir 87%, Carmenère 2%.